Trouver sa robe de mariée... pas si simple !



La demande est faite, les familles sont au courant, la date est prise, il est grand temps de passer aux choses sérieuses... LA robe :D

Mais comment s'y prendre ? Quelques conseils !


1. D’abord, établissez une liste de « critères » :


Quel style de robe me fait envie ? Fluide, en volume, couture, sobre, dentelle, sexy, romantique… les réseaux sociaux sont (à ce moment-là) vos alliés !


Quel est mon budget (réel) ? Rien de plus difficile pour une conseillère de vente que de vous orienter avec un budget flou. Et rien de plus frustrant pour une mariée que de réaliser après un coup de foudre que la trésorerie ne suivra pas. Fixez donc votre plafond en prenant en compte tous les éléments.


Quel type de projet me comblerait ? Ai-je envie de pouvoir me projeter dans ma robe, d’essayer quelque chose d’approchant, de faire éventuellement quelques modifications ? Ou bien ai-je le désir d’une robe créée à partir d’un croquis ? Deux expériences différentes pour deux profils différents… à méditer !


Comment ai-je envie que se déroule mon essayage ? Si l’accueil, le conseil, l’intimité sont des éléments importants pour vous, renseignez-vous en amont ! Demandez l’avis de vos amies, consultez les commentaires de clientes et enfin, passez un petit coup de fil… vous serez rapidement fixée sur l’accueil qui vous sera réservé !

2. Ensuite, faites une liste de deux à trois boutiques/showrooms capables de satisfaire vos envies !


Si, et seulement si vous ne trouvez pas parmi cette liste, élargissez votre périmètre. Un trop grand nombre d’essayages, dans des enseignes mal choisies, vous mettra un coup au moral et vous rendra la tâche plus difficile !

3. Le timing, un élément à ne pas négliger !


Les fiançailles sont annoncées et chaque jour qui passe vous rapproche du fameux premier essayage de LA robe. Oui, mais attention ! Pas de précipitation... et pas de procrastination non plus ! Je vous explique pourquoi :


D’abord, la robe de vos rêves n’est peut-être pas encore en boutique ! Eh oui, si vous vous mariez l’été 2021, les robes des collections 2021 ne seront en boutiques qu’entre les mois de septembre et octobre 2020. Inutile donc de foncer dans cette aventure… pour devoir recommencer quelques semaines plus tard !

NB : Je recommande de se donner un mois pour la recherche de la robe, du premier essayage à la signature de votre commande.


Choisir une robe plus de huit mois à l’avance, c’est aussi prendre le risque de tout simplement se lasser, de remettre incessamment en question son choix, voire de tomber amoureuse d’une autre robe dans ce délai ! Et plus on fait long, plus on maximise ce risque ! Donc patience !


Et enfin, celui qui fait frémir les futures mariées et encore plus les couturières… le poids ! Pas le chiffre sur la balance, non, non ! Vous êtes sublime comme vous êtes et vous êtes aimée ainsi ! Ce qui pose problème, c’est bien la variation de ce chiffre ! Lorsque vous commandez une robe, vos mesures sont prises et le modèle est commandé pour vous, sur cette base. Or plus le temps passe, plus le risque grandit que ce chiffre évolue dans un sens comme dans l’autre. Le stress, le sport, les changements de travail, de lieu de vie, l’arrêt de la cigarette… sont autant de facteurs aggravants ! Inutile de faire durer le suspense pendant quatorze mois, quand huit suffisent !


S’il ne faut pas se précipiter, il ne faut pas non plus trainer. Vous l’avez compris, entre six et dix mois de délai, la vie est belle ! A moins de six mois, ce qui peut se produire est en particulier une saturation de l’atelier de la maison choisie. Eh oui ! Si votre délai est trop court, vous ne pourrez pas pour autant « doubler » une mariée moins pressée mais qui aura déjà validé sa commande auprès d’un atelier. Les bonnes maisons, celles avec qui j’aime travailler, ne prendront jamais le risque de ne pas livrer à temps une commande acceptée. Toute commande acceptée sera donc mise en priorité sur la suivante, même plus urgente.

Vous savez tout, il n’y a plus qu’à calculer le moment idéal !

4. Bien s’entourer, c’est la clé !


Il n’y a pas d’autre qualité à rechercher chez un(e) accompagnant(e) que la bienveillance ! Une bonne accompagnante vous laissera la place qui vous revient, entendra vos opinions, vos complexes éventuels, votre limite de budget et vous guidera VOUS.

Votre conseillère aura ainsi la possibilité de vous apporter un éclairage technique, morphologique et des conseils précis. Privilégiez donc la ou les bonnes personnes (grand maximum 3 !) pour profiter des atouts des unes et des autres !

NB : Venir seule à son premier essayage et accompagnée seulement ensuite pour montrer sa short-list est une excellente idée ! A bon entendeur !


Je suis toujours disposée à répondre à vos questions, n'hésitez donc pas à me passer un petit coup de fil pour que nous puissions échanger et écarter vos doutes !


A très vite !





© 2020 by Douce Mariage - Boutique multimarques de robes de mariée à Lyon - Tous droits réservés

EURL Abeona Mariage - 851 571 513 RCS

Boutique : 2 Rue Paul Lintier / Siège :11 Rue du Plat, 69002 Lyon

contact@douce-mariage.fr

  • Noir Icône Instagram